Recherches en philosophie et en éthique

Les recherches en philosophie d’Emmanuel Fournier relèvent d’une interrogation sur les conditions formelles et matérielles de la pensée et sur les moyens de surmonter ces conditions ou de les retourner à notre avantage. Elles portent notamment sur :

  • la place du langage dans le questionnement éthique et philosophique (à l’origine des essais de philosophie infinitive),
  • le place du cerveau et le rôle que nous lui faisons jouer dans la pensée,
  • la place de la technique dans ce que nous lui demandons de dire et de faire.

L’attention portée aux formes et aux langages conduit dans chaque domaine à expérimenter diverses façons de faire, afin d’explorer les possibilités de chacune, mais aussi les vertus libératoires de leurs rapprochements. Ces travaux de « philosophie expérimentale » répondent au souci de ne laisser ni les mots parler à notre place, ni « l’organe de la pensée » penser à notre place, ni les techniques empêcher ce qui est de se révéler ainsi ou autrement, à supposer qu’il y ait quelque chose, quoi que ce soit.