Éthique des soins

Travaux de Jean-Christophe Mino

mino_soins-intensifs.inddSymboles par excellence d’une médecine qui sauve des vies, les unités hospitalières de réanimation et de soins intensifs portent également à leur paroxysme le danger d’une déshumanisation des soins. Dans l’imaginaire collectif, cette médecine démiurge apparaît sous un double visage : elle redonne la vie, mais est aussi le possible lieu de l’acharnement thérapeutique, de pratiques froides, implacables et impersonnelles. Les patients se retrouvent dépendants de machines, observés et soumis à des procédures multiples, objets de soins dont la finalité avouée est la prise de contrôle de l’organisme. Ici plus qu’ailleurs, l’opposition entre technique et relation apparaît éclatante. Pourtant, à regarder de plus près le travail d’une unité de soins intensifs, les choses ne sont pas si simples. Cet ouvrage nous invite à réinterroger les liens entre technique et relation dans les pratiques soignantes.

 

  • La philosophie du soinÉthique, médecine et société (sous la direction de Lazare Benaroyo, Céline Lefève, Jean-Christophe Mino, Frédéric Worms). PUF, 2010

Philosophie du soin Mino 2Le soin ne désigne pas seulement un domaine particulier de l’activité médicale, au sens où l’on parle par exemple des soins infirmiers ou des soins palliatifs. Il ne correspond pas non plus à un « supplément d’âme » de la médecine, mais il en constitue une, sinon la finalité essentielle. Car le soin est aujourd’hui le point où s’articulent la médecine, l’éthique et la société dans leur ensemble, à la fois dans les expériences, les pratiques et les institutions. Partout, le soin est une référence, un souci et une valeur, parfois un prétexte et un leurre, toujours un problème.
Le but de cet ouvrage est de décrire et d’interroger le soin sous tous ses aspects et à partir de disciplines et d’approches différentes dans les champs de la médecine, de la philosophie et des sciences sociales. Destiné aux philosophes, médecins, citoyens, soignants mais aussi soignés que nous sommes ou serons tous un jour, il fait apparaître combien le soin nous aide à penser au plus près le moment actuel.

medecine et SH

  • Plusieurs articles du manuel: Médecine et sciences humaines, Manuel pour les études médicales (sous la direction de Jean-Marc Mouillie, Céline Lefève, Laurent Visier), Éditions Les Belles Lettres, 2007

 

 

 

 

  • Cure et Care, indissociablement. In : Worms F, Marin C. À quel soin se fier ? Conversation autour de Winicott, Paris, Presses Universitaire de France, 2015
  • Mino JC., Frattini MO.De nouvelles infirmières dans la prise en charge du cancer : une contribution aux négociations au cours du processus des soins. In : Pennec S., Leborgne F., Douguet F. (dir.), Les négociations du soin. Les professionnels, les malades et leurs proches. Presses Universitaires de Rennes, 2014 : 225- 233
  • Vieillissement, biotechnologies et fin de vie : un enjeu pour l’évolution de la médecine. In : Sylvie Fortin et Marie-Jeanne Blain (dir.), Mourir à l’ère biotechnologique. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2013 : 153-165
  • L’expérience du mal physique comme souffrance. In : Marin C., Zaccaï – Reyners N. (dir.),Autour de Paul Ricoeur, Presses Universitaires de France (PUF), 2013
  • Lefève C., Mino JC.Former de vrais thérapeutes. La place des sciences humaines et sociales dans les études de médecine. Revue Etudes, 2011, 4142 : 187-198
  • Mino JC., Frattini MO.Pratiques quotidiennes de soins et d’accompagnement dans la maladie d’Alzheimer. In : Dorenlot P. (dir.),Fin de vie et maladie d’Alzheimer, Fondation Médéric Alzheimer, 2006 : 69-77